header banner
Default

La Chine recherche des développeurs pour créer une plateforme NFT


Des NFT made in China. La Chine… Ce pays qui aimait tant il y a quelques années de cela déclencher des mouvements artificiels sur le marché crypto à l’aide de déclarations alarmistes. Celui-là même qui chassa les mineurs de BTC en 2021 alors qu’il hébergeait (bien) plus de 50% de la capacité mondiale de minage du Bitcoin. Un territoire définitivement en avance sur le développement d’une monnaie numérique de banque centrale (MNBC) avec son yuan numérique aux ambitions dollaricides. Et contre toute attente, une destination devenue depuis quelque temps le terrain privilégié pour l’émergence des jetons non fongibles avec la création annoncée d’une plateforme NFT officielle.

La Chine déteste Bitcoin, mais adore les NFT

L’incursion du gouvernement chinois – actuellement au bord du gouffre – dans le domaine des cryptomonnaies et de la blockchain pose de nombreuses questions. En premier lieu sur la fiabilité de ses annonces officielles, bien souvent annulées quelque temps plus tard suite à un changement de cap répressif. Mais également, car ce pays est tout sauf un exemple à suivre dans le domaine du respect de la vie privée, cette base cryptographique essentielle sur laquelle tout cet écosystème est censé reposer.

La Chine va lancer une marketplace NFT pour ses oeuvres d'art, mais continue de détester Bitcoin
La Chine n’aime pas le Bitcoin, mais apprécie de plus en plus les NFT

Un grand écart idéologique dont ne semble pas s’embarrasser le gouvernement chinois. Il suffit en effet de constater comment son intérêt grandissant pour le métavers est envisagé avec une option nauséabonde de crédit social intégré par ses soins. Mais une autre fonctionnalité crypto attire également son attention depuis quelque temps…

Car de toute évidence, le gouvernement chinois s’intéresse aux NFT. En premier lieu pour leur capacité à fournir des documents légaux sous une forme numérique fiable. Mais un autre projet semble enfin destiné à sortir de ses cartons. Une plateforme officielle dédiée aux NFT en capacité « de télécharger, d’afficher et de gérer des collections numériques et de prendre en charge les formulaires multimédias et plusieurs types de collections ».

>> Sécurisez vos NFT préférés avec un wallet Ledger (lien commercial) <<

Une plateforme NFT chinoise dans 3 mois ?

L’information émane du média anglophone China Daily associé au département de communication du Parti communiste chinois. Cela au sujet d’un appel d’offre officiel à destination d’une « entreprise chinoise ou étrangère ». Le tout inscrit dans un cadre plus large dédié à la mise en place d’un métavers national pour le moment principalement centré sur la ville de Pékin.

Une entité en capacité de construire une plateforme dédiée au « développement créatif et à la promotion de collections numériques NFT nationales et étrangères ». Avec la promesse d’une relation ouverte avec d’autres acteurs du secteur comme Opensea et LooksRare. Le tout dans un délai de 3 mois à compter de la signature du contrat de projet. Budget annoncé :  2,813 millions de yuans (390 000 $).

Une plateforme NFT chinoise dans 3 mois ?
Le gouvernement chinois lance un appel d’offre pour créer une plateforme NFT

« Le projet de recherche et développement de produits commerciaux metaverses de China Daily comprend quatre aspects : la construction de la plateforme centrale d’émission de données quotidiennes, le développement créatif et la promotion des collections numériques NFT nationales et étrangères, le développement créatif et la promotion des œuvres AR/VR et la construction créative et la promotion de l’espace métavers. »

Les entreprises et les développeurs intéressés ont jusqu’au 17 octobre pour déposer leurs candidatures. Cela afin de construire une plateforme NFT en capacité « d’améliorer la propagation de l’influence de la civilisation chinoise ». Tout cela en prenant en compte des domaines innovants comme la réalité augmenté (AR) ou la réalité virtuelle (VR).

Quelle forme va bien pouvoir prendre cette plateforme NFT commandée par un gouvernement chinois surtout réputé pour sa capacité à tout surveiller et contrôler ? En particulier si l’on considère que les plaintes liées aux NFT sont en hausse de 30 000 % dans son pays. La question reste en suspens… et pas sûr que la réponse soit vraiment intéressante.

Vos NFT ont une grande valeur et méritent une protection maximale ! Pour dormir l’esprit tranquille, équipez-vous d’un wallet hardware sécurisé Ledger, il y en a pour toutes les bourses. Votre sécurité n’a pas de prix (lien commercial).

Capture-de%CC%81cran-2020-11-04-a%CC%80-14.44.58

Hugh B.

Passionné depuis de nombreuses années par l’univers décentralisé des cryptomonnaies et le développement du Web3 j’attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Je suis également un auteur publié.

Sources


Article information

Author: Patricia Johnson

Last Updated: 1698329042

Views: 859

Rating: 4.9 / 5 (87 voted)

Reviews: 82% of readers found this page helpful

Author information

Name: Patricia Johnson

Birthday: 1979-09-04

Address: 0299 Katie Estates Apt. 836, Port Jasminside, NH 11411

Phone: +3543536834895054

Job: Article Writer

Hobby: Raspberry Pi, Gardening, Hiking, Tennis, Chess, Survival Skills, Playing Chess

Introduction: My name is Patricia Johnson, I am a cherished, capable, Gifted, receptive, apt, Determined, strong-willed person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.